logo canson
logo canson

Tutos, conseils artistiques et activités pour enfants

Photographie : Éviter/ jouer avec le flou

Twitter icon

Notez cet article

Halte aux idées reçues ! Le flou n’est pas toujours un ennemi. C'est même un élément important de la palette créative du photographe. Utilisé à bon escient, il donnera un cachet unique à vos images.

Éviter le flou de bougé

 

Avec la vitesse d'obturation

En règle générale, il vous suffit d’utiliser un trépied ou de régler une vitesse d'obturation suffisamment rapide.

 

  • Pour la photo de sport ou d'action, réglez votre boîtier sur le mode S (priorité vitesse) pour contrôler la vitesse d'obturation.
  • Si l'ouverture nécessaire pour une bonne exposition ne peut être obtenue, vous pouvez augmenter la sensibilité ISO. Vous pourrez avoir besoin d'activer la mise au point en continu pour suivre le sujet pendant son déplacement.

 

Avec la profondeur de champ

Pour un paysage ou pour une scène avec des sujets étalés en profondeur, et obtenir un premier et un arrière plans nets, une grande profondeur de champ est nécessaire. Il vous faudra donc limiter l’ouverture du diaphragme.

  • Travaillez en mode A (priorité à l'ouverture) et réglez à partir de f/5.6 jusqu'à f/8 pour les compacts et les bridges, et de f/11 à f/22 pour les réflex.
  • Prévoyez un trépied, augmentez la sensibilité ISO (mais attention à la dégradation de la qualité d'image en haute sensibilité) ou activez le stabilisateur d'image.

 

  1. Photographie : jouer avec le flou

    Jouer avec le flou

Pour isoler le sujet des différents plans

Une grande ouverture (f/4 maximum) est nécessaire pour isoler le sujet de l'arrière-plan (ou de l'avant-plan) qui sera alors plus ou moins flou, en fonction de la distance le séparant du sujet.

Même s'il est flou, l'arrière-plan (ou l'avant-plan) est important pour la composition.

  • Jouez avec les contrastes en plaçant un sujet clair sur un fond sombre (ou vice-versa). N'hésitez pas à placer un sujet coloré sur un fond de couleur complémentaire (rouge sur vert, jaune sur bleu, etc.).
  • Servez-vous de l'avant-plan pour « envelopper » votre sujet dans un flou coloré (avec des plantes ou des fleurs, par exemple).
  • Utilisez les zones floues comme lignes directrices pour la composition.

 

Pour dynamiser un sujet en mouvement

Vous pouvez suivre un sujet en mouvement et déclencher pendant le suivi. Cela s'appelle faire un filé.

  • En fonction de la vitesse d'obturation, vous aurez un environnement plus ou moins flou et un sujet assez net.
  • Gardez les pieds dans l'axe de la prise de vue à réaliser et surtout continuez à suivre le sujet pendant le déclenchement, malgré l'occultation de la visée.
  • Plutôt que de figer un sujet en mouvement, vous pouvez le rendre flou dans un environnement net avec une vitesse d'obturation assez lente. Pensez à laisser de l'espace dans la direction du déplacement du sujet.

 

Pour réaliser un portrait serré

  • Avec un sujet photographié de face, utilisez une grande ouverture (de f/3.5 à f/5.6 en fonction de la longueur focale de l'objectif) pour obtenir les yeux nets et les oreilles floues.
  • Attention au bout du nez qui pourrait être flou ! Évitez l'ouverture maximale (f/1.4 à f/2.8) avec les objectifs de longueur focale de 50 à 135 mm.

 

 

 

 

Produits conseillés

Canson® Infinity Platine Fibre Rag


A lire aussi

Photographie : Réussir sa mise au point
Photographie : Réussir sa mise au point
Le temps où vous obteniez des clichés avec l’arrière plan net et le premier plan… flou est révolu ! Le point sur les bons réflexes à acquérir pour réussir sa mise au point.
Photographie : Réussir sa photo nocturne
Photographie : Réussir sa photo nocturne
En ville, à la campagne, en montagne ou ailleurs, les photos de nuit ont toujours quelque chose de magique !