logo canson
logo canson

Tutos, conseils artistiques et activités pour enfants

Photographie : Corriger l’exposition

Twitter icon

Notez cet article

Si la cellule de l'appareil photo ramène la luminosité dominante d'une scène à un gris moyen, comment indiquer à l'appareil que le sujet est plus clair ou plus sombre ? Réglé sur les modes A, S ou M, votre appareil vous fournit une aide très précieuse : l'échelle de mesure. C’est en déplaçant le pointeur vers le + ou vers le - que vous indiquez si la scène est plus claire ou plus foncée.

 

Bon à savoir

  • La méthode pour déplacer le pointeur dépend du mode sélectionné.
  • Chaque chiffre sur l'échelle indique que vous faites entrer deux fois plus de lumière (ou deux fois moins).

 

1. Le mode A (priorité à l'ouverture)

 

Mode semi-automatique : vous contrôlez l’ouverture du diaphragme et l’échelle d’exposition ; l'appareil calcule la vitesse d'obturation pour obtenir le fameux gris moyen.

  • Plus vous déplacez votre pointeur dans la zone + 1... +2, plus votre image sera surexposée, donc plus claire, et plus lente sera la vitesse proposée par l'appareil.
  • Plus vous déplacez votre pointeur dans la zone – 1... – 2, plus votre image sera sous-exposée, donc plus sombre, et plus rapide sera la vitesse proposée par l'appareil.

 

À noter : ce mode permet de contrôler en priorité la profondeur de champ, très utile quand il s'agit d'isoler un sujet dans son environnement, notamment pour les portraits ou encore pour les paysages.

 

2. Le mode S (priorité à la vitesse)

 

Mode semi-automatique : vous contrôlerez la vitesse d'obturation. Comme dans le mode A, vous contrôlez le pointeur sur l'échelle d'exposition en surexposant ou sous-exposant l'image : l'appareil vous propose une ouverture plus grande ou plus petite.

  • Primordial quand il s'agit de figer un sujet en mouvement ou d’obtenir un flou plus ou moins prononcé.

 

3. Le mode M (mode manuel)

 

Pour un contrôle total de l'ouverture et de la vitesse, avec l'aide de l'échelle de mesure. En changeant l'une ou l'autre des valeurs, vous verrez le pointeur se déplacer sur l'échelle, vous indiquant si la zone mesurée sera plus sombre (vers le –) ou plus claire (vers le +) que le gris moyen.

 

Photographie :  Corriger l’exposition

 

4. Les valeurs de correction à appliquer en fonction du sujet

 

Un tableau indicatif contenant des paramètres d'exposition pour 100 ISO.

 

Situations

Paramètres de prise de vue

Commentaires

Skieur sur une piste ensoleillée

f/5.6 à 1/1000

Haute vitesse pour figer le mouvement

Plage de sable blanc, paysage enneigé

f/16 à 1/125

Petite ouverture pour une grande profondeur de champ

Enfants courant sur du sable blanc

f/8 à 1/500

Haute vitesse pour figer le mouvement

Sports amateur, à l'extérieur par beau temps

f/5.6 à 1/250

Si la vitesse est insuffisante pour figer le mouvement, essayez f/4 à 1/500

La lune, pendant la nuit

f/8 à 1/250

 

Personnes à l'extérieur par beau temps

f/8 à 1/125

 

Personnes par temps couvert

f/4 à 1/125

Un coup de flash modéré peut améliorer le résultat

Personnes à contre-jour

f/5.6 à 1/125

Un coup de flash modéré peut améliorer le résultat

Rue éclairée en ville, la nuit

f/2.8 à 1/15

 

Correction d'exposition à apporter (modes A et S)

Personnage sur un mur blanc

+ 1,5 IL sur l'échelle

Plus le sujet est important dans le cadre, plus il faudra diminuer la correction,

Portrait serré du visage, peau blanche

+ 1 IL

 

Portrait serré du visage, peau métisse

0 ou à 0,5 IL

Avec une peau métisse claire, restez à + 0,5 IL

Portrait serré du visage, peau foncée ou noire

De -0,5 à - 1 IL

 

 

Produits conseillés

Canson® Infinity PrintMaKing


A lire aussi

Photographie : L’exposition - les différents modes de mesure de la lumière
Photographie : L’exposition - les différents modes de mesure de la lumière
Tous les appareils photos numériques disposent d'un posemètre intégré (appelé aussi cellule).
Photographie : La balance des couleurs
Photographie : La balance des couleurs
La lumière qui éclaire une scène a toujours une dominante de couleur spécifique, comme le jaune pour le soleil, l'orangé pour les ampoules tungstène, le bleu pour un ciel nuageux et le vert pour les néons.