logo canson
logo canson

Tutos, conseils artistiques et activités pour enfants

Les notions de base de l’Origami

Twitter icon

Notez cet article

Faire sortir une grenouille, une fleur ou tyrannosaure d'une simple feuille de papier ? Et pourquoi pas ?! Mais attention, l'origami est un art exigeant, avec une partition à suivre à la note près. Ciseaux et colle interdits !

 

1. S'initier au solfège

 

Pour créer un modèle, vous devez suivre les instructions données par des diagrammes. Ces schémas décrivent, étape par étape, la succession de pliages nécessaires pour transformer une simple feuille de papier en une figure. Les plis sont indiqués par des lignes, accompagnées de symboles qui illustrent la façon de les réaliser.

Par exemple, une flèche arrondie avec  une pointe noire indique qu'il faut plier le papier par-devant. Une flèche en zigzag signifie « plier en accordéon »…

Ce code graphique universel est appelé solfège.

 

Origami : Solfège du plieur

Le bon geste : comment plier le papier ?

Commencez par un modèle simple. Prenez le temps d’étudier attentivement chaque diagramme avant de commencer votre premier pli.

  • Pliez toujours soigneusement la feuille, avec précision et propreté.
  • Marquez bien les plis avec le bout du doigt. Évitez d’utiliser votre ongle, qui risque de déchirer le papier.
  • Pour donner la forme ultime, aidez-vous d'un bouchon de stylo ou, tout simplement, de votre souffle.

 

2. Prendre le pli

 

Les deux plis élémentaires sont le pli vallée (simple pli en forme de V) et son opposé, le pli montagne (en forme de V renversé). La célébrissime cocotte en papier est réalisée à partir de ces deux plis. Le pli zigzag est constitué d'une succession de plis vallée et de plis montagne.

Si vous avez déjà un peu de pratique des plis élémentaires, vous pouvez découvrir :

  • le pli inversé intérieur (très utilisé pour faire les becs d'oiseaux),

Origami : le pli inversé intérieur

  • le pli renversé extérieur,

Origami : le pli renversé extérieur

  • l'oreille de lapin,

Origami : l'oreille de lapin

  • le pli pétale (qui permet notamment de créer la base de l'oiseau),           

Origami : le pli pétale

  • le pli aplati (qui sert à modeler les bases de la grenouille et de la bombe à eau).

Origami : le pli aplati

Origamiste confirmé, essayez de réaliser la double oreille de lapin (souvent utilisée pour affiner et orienter des pattes), le pli enfoncé et le retournement de papier.

 

3. Connaître les bases

 

Les modèles commencent souvent par une même succession de plis. C’est pourquoi les plis communs à plusieurs modèles ont été regroupés au sein d'une même base.

La base préliminaire combine deux plis « montagne » et deux plis « vallée ». Elle sert elle-même de base à d'autres bases, comme la base de l'oiseau ou la base de la grenouille Parmi les bases les plus connues, vous trouverez aussi : le poisson, le moulin, le cerf-volant ou encore le diamant.

 

Mémo : Les familles d’origami

  • L'origami traditionnel : les modèles sont réalisés à partir d'une seule feuille de papier, sans découpe ni collage. Il peut s'agir d'animaux (le plus souvent : grue, grenouille, crabe...), mais aussi de plantes, de personnages, de véhicules, de bâtiments.
  • L'origami modulaire : plusieurs exemplaires d'un même pliage de base sont imbriqués les uns dans les autres pour réaliser une forme géométrique complexe.
  • L'origami en mouvement : les sujets sont animés par simple pression des doigts ou étirement de plis, comme le célèbre « oiseau qui bat des ailes ».
  • L'origami « Kasane » : plusieurs feuilles de papier de différentes couleurs sont combinées. Ex : la célèbre Hina Ningyo (poupée en costume traditionnel).

 

 

Le saviez-vous ? Des records impressionnants

  • La plus haute grue en papier mesurait environ 78 m et pesait 800 kg.
  • La plus petite grue a été pliée sur une feuille de 1 mm2, à l'aide d'un microscope.
  • La plus grande mosaïque en origami, réalisée à Hong Kong en 2008 pour les Jeux olympiques, comptait 100 000 étoiles en papier et mesurait 25 mètres de long pour 12,8  mètres de large, soit l'équivalent d'un terrain de basket-ball !
 
 

Produits conseillés

Canson® Mi-Teintes®


A lire aussi

Origami : Choisir son matériel
Origami : Choisir son matériel
L'origami est un art très accessible. La preuve : la réalisation de la plupart des modèles classiques ne demande qu'une simple feuille ! Mais attention, le choix du papier est déterminant pour la réussite de vos pliages.