logo canson
logo canson

Tutos, conseils artistiques et activités pour enfants

Histoire de la fabrication de la peinture à l’huile

Twitter icon

Notez cet article

Brillante, onctueuse, noble… la peinture à l’huile séduit tous les artistes en herbe. Inventée à l’aube de la Renaissance, elle a traversé les siècles sans prendre une ride. Embarquez pour un voyage dans le temps !

 

  1. Des doutes sur la paternité 

 

L’ancêtre de la peinture à l’huile est la tempéra : une peinture d’émulsion à base de jaune et de blanc d’œuf, utilisée pendant tout le Moyen-Âge. L’huile est alors essentiellement employée comme vernis.

 

À qui doit-on l’invention de la peinture à l’huile ? Pendant longtemps, elle a été attribuée aux frères Van Eyck. Il semble toutefois qu’avant eux, dès la fin du XIVe siècle, de nombreux artistes aient tenté de mélanger les pigments de couleurs à l’huile, mais de manière confidentielle.

 

Une chose est sûre : s’ils ne sont pas les inventeurs de la peinture à l’huile, ils l’ont perfectionnée. Leur idée : ajouter de l’huile de lin et de noix ainsi que de l’essence de térébenthine aux couleurs, jusqu’à obtenir une peinture résistant à l’eau et offrant de multiples possibilités techniques. C’est pourquoi, dans l’histoire de l’art, Jan Van Eyck (1390-1441), le cadet des deux frères, est présenté comme le premier grand maître à peindre avec des couleurs à l’huile.

 

Huile : Fabriquer ses couleurs à l’ancienne

2. Fabriquer ses couleurs à l’ancienne

 

Le processus de confection des frères Van Eyck est rapidement adopté par les peintres de l’époque. Et pendant des siècles, les artistes préparent eux-mêmes leurs couleurs à l’huile en suivant leur méthode. Comment font-ils ? Voici le secret de fabrication !

  • Sur un plan de travail parfaitement lisse (une plaque de marbre), déposez les pigments de couleur en un petit tas. Creusez un cratère.
  • Versez l’agglutinant (huile de lin ou huile de noix) dans le trou jusqu’à le remplir.
  • Appliquez une molette à pigments (une sorte de mortier en verre) sur l’ensemble et effectuez des mouvements circulaires continus jusqu’à obtenir une consistance homogène.

La couleur est prête !

 

Au XIXe siècle, les industriels s’emparent de la fabrication des peintures à l’huile. Aujourd’hui, peintres professionnels et amateurs n’ont plus qu’à piocher dans l’immense assortiment de couleurs que leur proposent les fabricants. 

 

Huile : Les peintures alkydesLe Saviez-vous ? Les peintures alkydes

Introduites sur le marché au début du XXe siècle, les couleurs alkydes sont en apparence semblables aux peintures à l’huile.

Leur différence ? Elles sèchent plus rapidement.

La raison : l’agglutinant utilisé n’est pas une huile mais une résine asséchante. Ces couleurs peuvent être diluées dans l’eau ou encore mélangées à de la peinture à l’huile.

 

 

A lire aussi

Choisir ses couleurs pour peindre à l’huile
Choisir ses couleurs pour peindre à l’huile
Constituées de pigments agglutinés dans de l’huile, les couleurs se présentent dans des tubes en étain ou en plastique, fermés par un bouchon à vis.
La préparation des couleurs à l'huile
Peinture à l’huile : la préparation des couleurs
Du fait de la consistance épaisse et grasse de l’huile, et de son temps de séchage très long, la peinture à l’huile exige plus de maîtrise que les techniques à l’eau.