logo canson
logo canson

Tutos, conseils artistiques et activités pour enfants

Choisir ses pinceaux pour peindre à l’acrylique

Twitter icon

Notez cet article

Ce sont les mêmes que ceux utilisés en peinture à l’huile. Le mieux est de vous constituer un assortiment de pinceaux de touffes de formes différentes : vous pourrez jouer avec les touches, les effets de matière et les tracés !

 

Pensez votre assortiment de pinceaux en fonction de l’usage que vous voulez en faire :

 

Acrylique - les pinceaux pour fondsLes Pinceaux pour fond

Ils servent à poser les grandes masses colorées de votre tableau. Pour ce faire, on utilisera un spalter ou de larges pinceaux.

 

Acrylique - les pinceaux pour motifsLes Pinceaux pour Motif

Utilisé pour la pose du sujet, on se servira idéalement de pinceaux plats. Leur taille dépendra de la finesse de votre sujet et de la dimension de votre support.

 

Acrylique - les pinceaux pour détailsLes Pinceaux pour Détail

Pour cela, on utilisera les pinceaux ronds ou en pointe. Nerveux et précis, ils permettent d'apporter la finesse qui finalisera votre œuvre.

 

 

1. Quelles formes ?

 

Les classiques

  • La brosse universelle : avec sa touffe plate large de 2,5 cm, elle a une forte capacité à retenir la couleur diluée. Votre outil de prédilection pour poser les lavis.
  • La brosse plate : avec ses poils raides et courts, elle est pratique pour appliquer la peinture par petites touches pâteuses.
  •  Le pinceau rond effilé : chargez-le bien en couleur et vous tracerez, sans interruption, de longues et harmonieuses lignes de couleur.

 

Les originaux

  • La brosse en éventail à poils durs : pour varier les effets avec une couleur peu diluée. Vous excellerez dans la représentation de feuillages délicats.
  •  La brosse en éventail Kolinski : plus épaisse que la précédente, elle absorbe une plus grande quantité de couleur. Idéal pour peindre des détails de la composition avec précision : cheveux, feuillages, reflets sur l’eau…
  •  La brosse en langue de chat : pour traiter tous les contours arrondis, appliquer des aplats ou des glacis.
  •  La pointe extra-fine : irremplaçable pour traiter détails et finitions.
  • La brosse à pochoir : pour réaliser des frottis.

 

À savoir : Une question de taille

Les tailles de pinceaux peuvent varier d’un fabricant à un autre. Ils sont classés du plus fin au plus épais, du N°0 au N°24, les brosses ont un classement différent selon la largeur. Chaque fabricant a sa spécificité, les épaisseurs et longueurs d’un même numéro peuvent varier. 

 

Acrylique - pinceaux poils naturels ou synthétiques

2. Poils naturels ou synthétiques ?

 

Une suggestion : rien ne sert de se forcer à choisir… Combinez les deux !

 

Les poils naturels

  • Les poils de martre retiennent bien la peinture, pour une application facile et fluide. Un bémol : leur coût. Il vous faudra les entretenir avec amour.
  • Les soies de porc : à l’origine, ces pinceaux sont destinés à la peinture à l’huile. Vous les apprécierez pour leur robustesse, au moment d’appliquer des empâtements par exemple.

 

Les fibres synthétiques

Ces pinceaux concurrencent très honorablement ceux en poils naturels.

  • Vous les trouvez dans des tailles et des formes différentes.
  • Vous les nettoyez très facilement.
  • Ils résistent à une utilisation vigoureuse (empâtements, ajouts de charges).
  • Dernier atout : ils sont moins chers !

 

Mémo : Petite anatomie du pinceau

Acrylique - anatomie du pinceaux

Un pinceau est constitué des éléments suivants :

A. Poils : fibres synthétiques ou poils naturels, ils doivent garder leur forme même mouillés.

B. Touffe : elle absorbe la peinture et la libère progressivement.

C. Racine : c’est la zone où sont insérées les fibres dans la virole.

D. Virole : véritable collier métallique, elle maintient le manche et les poils.

E. Manche : protégé par un vernis, il mentionne généralement le nom du fabricant, la gamme, la taille et la fibre sélectionnée.

 

3. Et les couteaux…

 

La peinture acrylique vous permet de peindre au couteau. Le couteau à peindre, avec sa lame angulaire à bout pointu ou arrondi, est utilisé pour appliquer des touches de peinture sur le support. Le couteau à palette possède une lame droite et arrondie pour mélanger les couleurs sur la palette.

 

A lire aussi

Choisir ses accessoires pour peindre à l’acrylique
Choisir ses accessoires pour peindre à l’acrylique
Palette et chevalet, deux indispensables auxquels il faut penser !
Nettoyer et entretenir son matériel acrylique
Nettoyer et entretenir son matériel acrylique
Peu salissante, la peinture acrylique se nettoie facilement à l’eau et au savon. Mais, comme pour toutes les autres techniques, il est indispensable de prendre soin du matériel pour le conserver longtemps !