logo canson
logo canson

Tutoriels et conseils artistiques

Travailler un portrait en aquarelle

Twitter icon

Notez cet article

Niveau de difficulté : intermédiaire  / Temps estimé : 2 h 

Auteur : Mathias Braun. 

Aquarelle - Travailler un portrait en aquarelleQuelques recettes simples peuvent vous aider à exprimer un visage à l’aquarelle : travailler sur un grand format, jouer sur les réserves de blanc, par exemple. Votre défi : apprendre à respecter les proportions, car vous aurez tendance (au moins au début…) à agrandir certains éléments (les yeux ou la bouche) et à réduire les autres (oreilles, cou, front, cheveux). Enfin, pour traduire au mieux la personnalité du modèle, pensez à le représenter jusqu’aux épaules : vous étudiez ainsi la manière dont la tête s'y insère, et lui donnerez une attitude, voire une expression familière.

Matériel

  • Papier : aquarelle Canson Montval 200 g/m2 - grain fin pressé à froid.
  • Couleurs : jaune primaire, rouge, violet, bleu outremer, vert émeraude, terre de Sienne brûlée en godets.
  • Crayons et pinceaux : 1 crayon moyen (HB) très bien taillé ou 1 porte-mine fin (0,5 mm), 1 pinceau à lavis, 1 pinceau rond pointu moyen (petit gris), 1 pinceau rond pointu fin (martre) pour les finitions.

 

Aquarelle - Réaliser un rapide crayonné du sujet

Étape 1

 

Réaliser un rapide crayonné du sujet.

Au crayon (il doit être parfaitement taillé pour que votre trait soit le plus précis et le plus léger possible), réalisez une esquisse rapide de l’ossature du visage : contours, cou et épaules. Insérez-y les éléments de ressemblance : yeux, nez et bouche. Terminez par les oreilles et les cheveux. N’hésitez pas à gommer si vous commettez des erreurs.

 

Attention : évitez de trop préciser les détails (cils, sourcils, pupille, iris etc.) car vous les traiterez à la couleur aquarelle.

 

 

Aquarelle - Poser un lavis pour apporter au visage tonalité et volume

Étape 2

 

Poser un lavis pour apporter au visage tonalité et volume.

Préparez une bonne quantité de lavis (vous le réutiliserez par la suite) : jaune primaire et un peu plus de rouge (vous devez obtenir un orangé clair). Diluez largement avant de poser la couleur. 

Placez la couleur dans les zones où le visage est dans l’ombre ; laissez des réserves de blanc dans les zones éclairées.

C’est votre gestuelle qui modèle le visage et lui donne de l’expression : évitez le remplissage. Posez plutôt la couleur par plages distinctes, sans hésiter à déborder des contours du crayonné.

 

Aquarelle - Marquer les ombres et les zones plus sombres

Étape 3

 

Marquer les ombres et les zones plus sombres.

Réutilisez le mélange précédent, mais posez-le, toujours au pinceau à lavis, en le diluant moins : les couleurs doivent être plus denses.

Placez les ombres du visage, l’ombre portée du nez, et traitez les cheveux. Laissez des réserves aux endroits où la lumière se reflète.

 

Astuce : adoucissez le contour des ombres pour leur donner plus de réalisme. Immédiatement après avoir appliqué la couleur, passez le pinceau nettoyé mais encore humide sur les bords de la zone concernée.

 

Aquarelle - Affiner les détails du visage

Étape 4

 

Affiner les détails du visage.

Préparez un lavis en mélangeant du rouge avec une pointe de violet. Travaillez au pinceau rond pointu moyen en veillant, là encore, à ne pas trop cerner le crayonné.

1) La bouche : placez des touches plus ou moins diluées en fonction de la réflexion de la lumière. Pour donner une impression de brillance, laissez une réserve au milieu de la lèvre inférieure.

2) Les yeux : utilisez le même lavis, en le diluant un peu plus. Placez la couleur, toujours en prenant soin de ne pas fermer les formes, car laisser des petites réserves participe à la création de volumes. Ces dernières correspondent aux zones en relief sur lesquelles la lumière se réfléchit le plus.

 

Aquarelle - Renforcer la masse des cheveux

Étape 5

 

Renforcer la masse des cheveux.

Préparer un lavis épais de jaune pur. Posez-le d’un geste assuré sur les cheveux, au pinceau à lavis : n’ayez pas peur de sortir des contours ; il s’agit d’une masse générale que vous préciserez par la suite. Placez rapidement les sourcils de la même manière.

Pensez à laisser des zones de la couleur précédente apparentes.

 

 

 

 

Aquarelle - Traiter les détails de la chevelure

Étape 6

 

Traiter les détails de la chevelure.

Préparez un lavis à base de rouge, de violet et d’une touche de bleu outremer (il renforcera l’ensemble). La couleur obtenue doit être dense. Travaillez par petites touches au pinceau à lavis.

Utilisez le pinceau rond pointu fin pour les zones de précision : mèches de cheveux, sourcils.

 

 

 

 

Aquarelle - Traiter le pull et les yeux

Étape 7

 

Traiter le pull et les yeux.

Préparez un mélange de vert émeraude et de bleu outremer (une tonalité complémentaire à celle utilisée pour traiter la peau : d’où un contraste assez fort).

1) Le pull : placez rapidement la couleur en la diluant.

2) Les yeux : appliquez la même couleur au pinceau rond moyen. Attention : laissez une réserve de blanc franche pour exprimer le reflet de la lumière dans l'œil. C'est ce reflet qui va donner un côté pétillant et vivant au portrait, il convient donc d'y apporter un grand soin.

3) Le pull : placez rapidement les ombres pour lui donner du volume. Appliquez la même couleur au pinceau à lavis, en diluant moins. 

 

Aquarelle - Fignoler le regard

Étape 8

 

Fignoler soigneusement le regard.

Travaillez au pinceau rond pointu fin.

1) L’iris : avec le reste du mélange utilisé pour placer les ombres du pull, tracez les contours de l’iris et sa partie supérieure (car les cils y projettent leur ombre). Pensez à laisser des réserves.

2) Les cils et la pupille : préparez un mélange très peu dilué composé de violet, d’une pointe de terre de Sienne et d’une pointe de bleu. Cette teinte violacée très soutenue vous évitera d’alourdir la tonalité de l’ensemble (contrairement au noir).

Traitez légèrement la pupille, en laissant la réserve. Pour les cils : partez de la paupière et dessinez-les d’un geste rapide. Vous obtenez un trait qui s'affine.

Aquarelle - Renforcer les ombres et les parties sombres

Étape 9

 

Renforcer les ombres et les parties sombres.

Pour cela, mieux vaut préférer une couleur franche et peu diluée à une teinte sombre : préparez un mélange de rouge pur et de violet (une pointe).

Soulignez, au pinceau rond pointu fin,  les ombres qui ne sont pas assez marquées en appliquant un léger trait de peinture : commissure des lèvres, base du menton, creux des narines, oreille, pattes d’oies etc.

 

 

 

Aquarelle - Astuce - portrait

Astuce

 

À la fin de votre travail, vous pouvez toujours revenir sur les ombres pour rééquilibrer l’ensemble : la base du menton, l’ombre portée de la mèche de cheveux sur le front etc. Il vous suffit d’utiliser le même lavis que dans l’étape 9, toujours au pinceau rond pointu, en le diluant plus généreusement. 

 

Produits conseillés

Canson® Montval®


A lire aussi

Peindre une marine sous un ciel tourmenté en aquarelle
Peindre une marine sous un ciel tourmenté en aquarelle
La marine sous un ciel tourmenté, très contrastée, est un excellent exercice pour apprendre à peaufiner vos effets : transparence, dégradé, reflets, jeux d’ombre et de lumière, mouvements, etc. À réutiliser avec n’importe quel sujet !
Peindre des Arbres en aquarelle
Peindre des Arbres en aquarelle
Très graphique, le saule pleureur est particulièrement agréable à travailler. Pour le représenter, observez-le sous toutes les coutures. Il apportera à vos paysages cette petite pointe de charme et de romantisme si caractéristique !
Mathias Braun : « L’aquarelle, ce n’est pas du coloriage ! »
Mathias Braun : « L’aquarelle, ce n’est pas du coloriage ! »
Croquis sur le vif, illustrations de presse ou pour enfants, carnets de voyage, dessin juridique… Mathias Braun est un dessinateur et aquarelliste infatigable. L’important pour lui : relever de nouveaux défis.