logo canson
logo canson

Tutos, conseils artistiques et activités pour enfants

Préparer son matériel acrylique

Twitter icon

Notez cet article

Simple d’utilisation, la peinture acrylique nécessite tout de même un minimum de préparation ! Quelques conseils avant de commencer.

 

Acrylique - poser un apprêt

1. Poser un apprêt

 

Il existe des supports en papier, carton, bois, contre-plaqué ou toile prêts à l’emploi. Mais vous pouvez également opter pour un support brut, sur lequel vous poserez un apprêt.

  • L’apprêt est une substance étalée sur un support pour le préparer à recevoir la peinture. Simple d’usage, le gesso est le plus employé pour l’acrylique. En séchant, il forme une pellicule imperméable et très souple.
  • Appliquez le gesso en couches fines à l’aide d’une brosse large à poils souples. Une fois sec, poncez puis appliquez une nouvelle couche perpendiculairement à la précédente. Vous devez obtenir une surface parfaitement lisse et blanche.

 

Acrylique - organisation des couleurs

2. Organiser ses couleurs

 

L’organisation de la palette est un élément à ne pas négliger. Sachez qu’il n’y a pas de règle absolue en la matière, chacun ayant en général ses propres habitudes. Quelques principes simples peuvent vous guider :

  • Commencez toujours par établir une liste des teintes nécessaires pour peindre votre sujet.
  • Disposez vos couleurs des plus claires aux plus foncées, par « familles » (les jaunes, les rouges, etc.).
  • Respectez toujours le même ordre de succession, quelles que soient vos teintes de prédilection : vous pourrez ainsi retrouver vos couleurs les yeux fermés !
  • Placez le blanc à une extrémité de la palette, en grande quantité, car vous l’utiliserez davantage que les autres teintes.

 

Astuce

- L’acrylique sèche très rapidement : veillez donc à disposer de petites quantités de peinture sur votre palette.

- Si vos couleurs sèchent trop vite, ajoutez quelques gouttes d’eau avec votre pinceau ou utilisez un petit vaporisateur pour les humidifier.

 

3. Prévoir de l’eau

 

Que vous choisissiez ou non de diluer votre peinture, il est essentiel que vous disposiez d’une grande quantité d’eau pour nettoyer vos pinceaux régulièrement.

  • Quel récipient choisir ? Peu importe : pot de yaourt ou de confiture, bouteille en plastique dont vous aurez coupé la tête, tasse ou bol… L’idéal est de prévoir au moins deux récipients, l’un pour nettoyer les pinceaux, l’autre pour diluer la peinture.
  • Quelle eau utiliser ? Le plus simple est d’utiliser l’eau du robinet. Il est également possible d’acquérir une eau déminéralisée ou distillée, plus pure et donc plus respectueuse des pigments.

 

Astuce

Pensez à installer votre plan de travail à proximité d'une source d'eau pour limiter les allers-retours.

 

4. Penser aux accessoires : chiffon, éponge et essuie-tout

 

Ils sont très pratiques pour effacer une erreur, créer un effet ou essuyer vos pinceaux. Placez-les à proximité de votre plan de travail.

 

A lire aussi

Nettoyer et entretenir son matériel acrylique
Nettoyer et entretenir son matériel acrylique
Peu salissante, la peinture acrylique se nettoie facilement à l’eau et au savon. Mais, comme pour toutes les autres techniques, il est indispensable de prendre soin du matériel pour le conserver longtemps !
La peinture acrylique
La peinture acrylique
Polyvalence ! Ce mot résume à lui seul la particularité de la peinture acrylique, tant appréciée des pros et néophytes. Mais d’où lui vient cette propriété ? Enquête.