logo canson
logo canson

Tutoriels et conseils artistiques

Photographie : La balance des couleurs

Twitter icon

Notez cet article

La lumière qui éclaire une scène a toujours une dominante de couleur spécifique, comme le jaune pour le soleil, l'orangé pour les ampoules tungstène, le bleu pour un ciel nuageux et le vert pour les néons. Cette dérive des couleurs n'est pas perçue par l'œil humain car le cerveau effectue la correction. Ce qui n’est pas le cas de votre appareil… Pas de panique : la balance des couleurs (ou balance des blancs) vous permet de corriger cela ! Ainsi, votre cliché semble avoir été éclairé par une lumière neutre.

 

Photographie : La balance des couleurs

Comment faire ?

 

La balance des couleurs est intégré à l'appareil photo numérique. Il existe des réglages prédéfinis en fonction du type de lumière : lumière du jour, ombre, nuageux, flash, tungstène, néon, personnalisé et automatique.

 

 

  • Choisissez le réglage le plus adapté à la lumière ambiante, ou réglez l’appareil sur « balance des blancs automatique » (ou AWB) : la correction sera assurée dans la plupart des cas.

 

Cas particuliers

 

  • Une couleur domine dans votre cadre : en forêt, le vert de la végétation ; dans une pièce dont les murs sont peints en jaune vif, etc. La balance automatique peut être être faussée : préférez  plutôt une balance des couleurs spécifique au type de lumière éclairant la scène.
  • Votre sujet est éclairé par des sources de lumière avec des températures de couleur différentes ? Votre sujet est très coloré ? Créez et enregistrez une balance des couleurs personnalisée (consultez la notice de votre appareil) après avoir photographié une feuille blanche placée sous le même éclairage que la scène. La feuille blanche, donc neutre, permet à l'appareil de bien mesurer les dérives de couleurs dues à l'éclairage.

 

Bon à savoir : Corriger après le shooting

Vous pouvez corriger la balance des blancs avec un logiciel de traitement d’images. Mais attention, le format de votre fichier est déterminant :

  • en Jpeg, la correction sera rarement parfaite et nécessitera de nombreux efforts, même avec un puissant logiciel de traitement d'images ;
  • en RAW, meilleure sera la balance des couleurs, avec le logiciel fourni avec votre appareil, ou tout autre logiciel de développement de fichiers RAW.

 

A lire aussi

Photographie : La sensibilité Iso
Photographie : La sensibilité Iso
Appelée auparavant ASA, la sensibilité ISO définit la capacité du capteur de votre appareil à percevoir la lumière.


Produits conseillés

Canson® Infinity PrintMaKing