logo canson
logo canson

Tutos, conseils artistiques et activités pour enfants

Partir à la découverte des temps modernes

Twitter icon

Notez cet article

 

Cette fiche vous emmène à la découverte des Temps modernes, d’environ 1 450 à 1 800 ans après JC ! 

Riche en événements et en innovations de toutes sortes, cette période de l'histoire renferme de nombreux courants artistiques qui se sont succédés ou ont vu le jour simultanément.


Nous ne conserverons donc ici que les courants qui ont le plus marqué ces siècles.

 

 

 

 

 

Cap sur la Renaissance

 

La chute de Constantinople en 1453 sonne le glas du Moyen-Âge pour donner vie à la Renaissance, qui s'achèvera avec la mort d'Henri IV en 1610. Imprimerie, peinture, architecture… Durant toute la Renaissance, les innovations fleurissent, les techniques évoluent pour offrir un monde nouveau et une nouvelle vision de l'Homme.
Les châteaux isolés du monde avec pont-levis, douves, tours de guet et autres meurtrières laissent place à des châteaux esthétiques, ouverts sur le monde, aux vastes jardins à la Française qui reflètent davantage le niveau d'opulence de leurs propriétaires.

 

Côté artistique…

De nombreux courants vont traverser la période de la Renaissance, sans forcément se croiser puisque chaque pays trouve sa propre influence ou s'approprie une technique.
Toutefois, dans tous les pays, la peinture s'affirme comme un art majeur et devient le moyen le plus simple d'exprimer les inspirations personnelles des artistes. Donatello, Léonard de Vinci, Michel-Ange, Le Titien, Véronèse, Clouet, Rubens, Rembrandt…Chacun de ces géants invente l'art qui traduit le mieux son idéal le plus intime.
Fini le temps où les peintres représentaient des scènes sacrées ! Les artistes de la Renaissance montrent dans leurs œuvres une façon très personnelle de voir le monde qui les entoure.

Peu à peu, la toile remplace les peintures sur bois des églises ; la peinture à l'huile fait son apparition chez les Flamands et l'utilisation de la perspective devient quasiment la norme.
Mais ce qui prédomine dans la peinture et plus généralement dans les arts de la Renaissance, c'est la présence de l'Homme, véritablement placé au centre de l'univers. Portraits, sculptures du corps, nus… La référence à l'Antiquité est palpable.

 

L'avènement du Baroque

 

Rome, Mantoue, Florence, Venise… Le Baroque trouve résolument son origine du côté de la péninsule italienne entre le XVIe et le XVIIe siècle. Touchant la littérature, le théâtre, la philosophie, l'architecture, la musique, il se caractérise par une exagération des mouvements, le foisonnement de la décoration, une véritable exubérance et parfois de vrais contrastes.

 

Côté peinture…

La peinture baroque voit le jour en Italie au XVIIe siècle.

Sa spécificité ? Des corps très détaillés comme on peut le voir dans l'œuvre de Michel-Ange "L'Archange".

Bien évidemment, la perspective est utilisée, tout comme les jeux de lumière et d'ombre.

 

Les principales caractéristiques de la peinture baroque :

  • Couleurs chaudes et vives
  • Contrastes de lumière Impressions de mouvement
  • Personnages très expressifs et échangeant des regards.

 

Quelques peintres baroques célèbres :

Michel-Ange - Rembrandt - Johannes Vermeer - Francisco Zurbarán - Diego Velásquez - Peter Paul Rubens - Antoine Van Dyck - Trophime Bigot - Le Caravage…

 

Gros plan sur le classicisme

 

 

Entre 1660 et 1715, les codes artistiques changent en France comme en Europe. On assiste à un véritable retour aux valeurs, à la recherche de la perfection, à l'influence revendiquée du style de la Grèce et de la Rome antiques. À la différence du Baroque, le Classicisme milite pour la recherche du juste équilibre entre passion et raison.

Côté peinture…

La peinture classique s'inspire clairement de celle de Raphaël, maître incontesté en la matière, qui représente toujours de beaux personnages, nobles, tout droit sortis de l'Antiquité ou de la mythologie gréco-latine.

Dans les peintures "classiques", la composition comme le dessin prennent le pas sur la couleur, d'où le suivi de règles précises et strictes pour représenter la nature.

 

Quelques peintres classiques célèbres :

Nicolas Poussin - Claude Lorrain - Charles Le Brun - Louis Le Nain…

 

Le Rococo, késako ?

 

On l'appelle aussi style "rocaille" en référence à ses dessins de rochers et coquillages.
Né au XVIIIe siècle, ce courant touche surtout l'architecture, mais aussi la peinture et les arts décoratifs en Allemagne, Autriche, Italie, Espagne, Portugal… Comme le courant baroque, il met l'emphase au centre de ses œuvres et se caractérise par un style aussi chargé qu'ostentatoire et exubérant.

 

Côté peinture…

Des couleurs pastel, des formes aux courbes généreuses, des chérubins et aux représentations de l'amour, quelques scènes coquines, des promenades de couples aristocratiques…
La peinture rococo se veut légère, tout en rondeur et en grâce.
L'artiste rococo le plus emblématique ? Jean-Antoine Watteau (L'embarquement pour Cythère, la Coquette…) qui a particulièrement inspiré François Boucher (Le bain de Diana) ou Jean-Honoré Fragonard (Le verrou, L'adoration des bergers…).

 

Quelques peintres rococo célèbres :
Jean-Antoine Watteau - François Boucher - Giovanni Battista Tiepolo - Jean-Honoré Fragonard…

 

Le Néo-classicisme, un art vraiment nouveau ?

 

De 1750 à 1830 environ, ce mouvement artistique, qui se répand notamment dans l'Hexagone, rejette les couleurs pour se concentrer sur la perfection des lignes.
Après le Baroque et les légèretés du style Rococo, le Néo-classicisme s'en remet à la vertu et à la simplicité à l'instar des œuvres de la Grèce antique ou de la République romaine.
Le Néo-classicisme recherche donc avant tout l'excellence de l'art et de "canons" esthétiques.

 

Côté peinture…

Voici les principales caractéristiques prêtées au Néo-classicisme :

  • Des tableaux à angles droits
  • Des thèmes venus de l'Antiquité grecque ou romaine
  • Une forme qui prime sur la couleur
  • Une composition souvent scindée en deux
  • Un retour à la simplicité
  • Le rejet du style rococo
  •  

Quelques peintres néo-classiques célèbres :
Jacques-Louis David - François-Pascal-Simon Gérard…

 

Place au Romantisme

 

Apparu au XVIIIe siècle en Grande-Bretagne puis en Allemagne, il a fallu attendre le début du XIXe siècle pour que le courant romantique atteigne les rivages de la France, de l'Italie ou de l'Espagne.
Comme le rococo en son temps, le Romantisme se veut en rupture totale avec les mouvements classiques qui l'ont précédé.

Au contraire, le Romantisme se décline dans tous les arts pour exprimer les extases, les tourments des âmes et des cœurs. Il fait l'apologie du mystère, du fantastique, de l'évasion, de la nature, du ravissement dans le rêve, le sublime ou le passé. Les sentiments s'opposent résolument contre la raison.

 

Côté peinture…

Preuve de cette opposition farouche, le Romantisme naît alors même que le mouvement Néo-classique est déjà bien en place. Le Néo-classicisme encense la beauté idéale, la vertu, la ligne, l'Antiquité ? Le Romantisme lui ne jure que par le cœur, la passion, l'irrationnel, le désordre ou le culte du Moyen-Âge et des mythologies nord-européennes.
Les artistes romantiques s'inspirent largement des événements historiques qu'ils vivent, à commencer par les guerres qui déchirent l'Europe.

Principales caractéristiques de la peinture romantique :

  • Le culte du Moyen-Âge, du climat du Nord et des civilisations exotiques
  • L'individualisme, le sentimentalisme, le mysticisme
  • La violence
  • Les idéaux politiques révolutionnaires
  • L'esprit néo-baroque
  • L'omniprésence de la nature

 

Quelques peintres romantiques célèbres :
William Turner - Johann Heinrich Füssli - Francisco Goya - Eugène Delacroix – Théodore Géricault…

 

Astuce :

 
  • Vous pouvez utiliser un rouleau pour un encrage rapide en une seule couleur. Appuyez fortement lors du premier essuyage pour faire entrer l’encre dans les tailles.
  • Essuyez bien les bords de votre plaque après la phase d’essuyage, avec un chiffon très légèrement imbibé white spirit pour éviter de retrouver des traces noires autour de votre gravure.
  • N’attendez pas pour mettre votre tirage à sécher entre deux buvards et sous des poids, pour que votre estampe soit bien plate.

A lire aussi

Partir à la découverte du XIXe siècle
Cette fiche vous emmène à la découverte du XIXème siècle. Grand tournant historique, le XIXème siècle (De 1815 à 1914 environ) est avant tout LE siècle de l’Europe et de la deuxième révolution industrielle.