logo canson
logo canson

Tutos, conseils artistiques et activités pour enfants

Nature morte en clair obscur au Pastel

Twitter icon

Notez cet article

Temps d'exécution : 4h15  (Dessin : ½ h- Pose des valeurs : ½ h - Choix des couleurs : ¼  h - Mise en couleurs : 3 h) / Niveau : avancé

Auteur : Patrick Martin 

Pastel : Nature morte en clair-obscurAmateurs avertis de pastel sec, ce tutoriel a été réalisé pour vous ! Cette nature morte en 9 étapes vous permet d’aborder l’ensemble des difficultés de la technique : choix et composition du sujet, choix et assemblage des couleurs, dosage de la pression effectuée sur le bâtonnet de pastel. L’enjeu de cet exercice : créer une atmosphère intimiste ! Un conseil : travaillez à la verticale, sur chevalet, et préparez minutieusement l’éclairage du modèle car c’est votre expression de la lumière qui donnera vie au sujet.

 

Matériel

  • Couleurs : pastels secs Rembrandt : Rouge permanent 372,5 ; rouge permanent foncé 371,5 ; ocre d’or 231,7 et 231.9 ; jaune citron 205,12 ; jaune foncé 202,9 ; orange clair 236,9 ; ocre jaune 227,5 ; bleu de Prusse 508,5 ; violet bleu 548,3 ; bleu phtalo 570,5 ; jaune foncé 202,3 ; jaune clair 201.7 ; terre de Sienne naturelle 234,5 ; vert olive 620,3 ; terre d'ombre naturelle 408.3 ; terre de sienne brûlée 409,3.
  • Papier : Canson mi-teinte 160 g/m2, gris fumée
  • Accessoires : 1 mine pierre noire 2B/1, 1 mine blanche, 1 gomme mie de pain, 1 bombe de fixatif, 1 chiffon, 1 planche et 4 pinces à dessin (pour fixer le papier).

 

Pastel : Réaliser le dessin préparatoire

Étape 1

 

Réaliser le dessin préparatoire.

1) À la pierre noire, mettez rapidement les formes en place : les fruits, le bol, les ombres portées. Ayez la main légère : vous pourrez ainsi corriger vos erreurs à la gomme mie de pain.

2) Donnez plus de présence à certains éléments de la composition : commencez par le bol, organisez les grains de raisin de manière à ce qu’ils paraissent naturels. Votre trait doit être plus appuyé : votre dessin restera ainsi visible tout au long des phases de mise en couleur.

 

Attention : ce dessin est l’ossature de votre tableau. Il doit être très précis. N’hésitez pas à corriger vos erreurs ou à recommencer.

 

Pastel : Poser les valeurs

Étape 2

 

Poser les valeurs.

Éloignez-vous de votre sujet et observez le positionnement des ombres et des lumières.  À la mine blanche : hachurez les zones de lumière ; à la pierre noire, hachurez les zones d’ombres. Vous pouvez varier les effets en resserrant plus ou moins les hachures.

Pour accentuer les contrastes, le gris du papier doit rester visible : attention à ne pas le saturer. Ne vous attardez pas sur les détails (clignez régulièrement et fortement les yeux : vous aurez ainsi un meilleur aperçu des zones à éclairer ou à assombrir).

 

Pastel : Choisir les couleurs

Étape 3

 

Choisir les couleurs.

Observez attentivement le raisin noir, le raisin blanc, la grenade, le bol et les fonds. Élaborez un nuancier sur le côté de votre travail pour juger les couleurs et leur association. Limitez-vous à vingtaine de teintes : vous éviterez de fragiliser l’harmonie globale du tableau.

 

Attention : le blanc et le noir sont à bannir !

 

Pastel : Hachurer le fond et la nappe

Étape 4

 

Hachurer le fond et la nappe.

Réalisez le fond verdâtre puis la nappe. Déposez les couleurs une par une, par hachures, de la plus foncée à la plus claire. Utilisez la tranche du pastel (cassez-le en deux ou trois morceaux ; stockez les surplus avec la référence du fabricant). Surtout, évitez d’effacer le dessin.

  • Fond : terre de Sienne brûlée, terre d’ombre naturelle, vert olive ; nappe : terre de Sienne naturelle, vert olive, ocre jaune, ocre d’or.
  • Dosez votre pression sur le pastel : pensez qu’un trop plein de poudre sature le papier.

 

Pastel : Estomper le fond et la nappe

Étape 5

 

Estomper le fond et la nappe.

Avec la pulpe des doigts (les estompes et autres cotons-tiges ôtent de  la matière), effectuez des mouvements circulaires. Travaillez par zone de couleurs (vous éviterez que les teintes ne se salissent).

Le pastel est très salissant : prenez des précautions ! Utilisez un doigt par couleur ; essuyez-vous régulièrement les mains sur le chiffon.

 

 

Pastel : Traiter les raisins blancs et noirs

Étape 6

 

Traiter les raisins blancs et noirs.

Hachurez les couleurs d’un geste spontané, dans un ordre précis, du plus foncé au plus clair :

  • Raisin noir : bleu de Prusse, violet bleu, bleu phtalo.
  • Raisin blanc : vert ou ocre jaune, ocre jaune, jaune clair, jaune citron.
  • Rafle : pierre noire (laissée apparente) ou bleu phtalo, ocre jaune.

1) Posez la première couleur en commençant par l’arrière puis estompez.

2) Retravaillez chaque grain avec une teinte plus claire, sans estomper, pour créer de la matière. Terminez par une pointe plus claire. Attardez-vous sur les parties de la grappe où vous souhaitez attirer le regard.

 

Astuce : les couleurs n’accrochent plus au papier ? Passez un voile léger de fixatif entre chaque couche. Vous pouvez renouveler cette opération plusieurs fois.

 

Pastel : Traiter la grenade

Étape 7

 

Traiter la grenade.

Travaillez progressivement.

1.Déposez une légère couche de rouge permanant foncé puis estompez-la, afin qu’elle couvre et pénètre le papier.

2. Travaillez la texture, sans estomper. Posez successivement : rouge permanant, bleu de Prusse (pour l’ombre portée), ocre d’or, orangé clair, jaune citron (reflets de lumière). Pour créer une réelle harmonie chromatique, vous pouvez ajouter des pointes de couleurs déjà utilisées (bleu violet, vert olive etc.).

3. Avec la pointe du pastel, dessinez les détails de la surface du fruit (vous pouvez associer les couleurs que vous voulez).

 

Pastel : Traiter le bol

Étape 8

 

Traiter le bol.

Posez la couleur progressivement. Dans les zones d’ombre : estompez directement chaque couche ; dans les zones de lumière : travaillez par empattements. Respectez un ordre précis : ocre jaune, jaune foncé, jaune citron. Vous pouvez ajouter des pointes de bleu dans le creux du bol (bleu violet, phtalo etc.). Terminez par le pourtour : ocre d’or pour les parties plus sombres, ocre jaune, jaune citron (pour préciser le trait).

 

 

Pastel : Rehausser les couleurs

Étape 9

 

Rehausser les couleurs.

Si besoin, réajustez certaines zones, surtout celles situées entre les fonds et les objets (renforcez certaines couleurs, précisez des contours par exemple). Ajoutez ensuite des points de lumières pour éclairer le sujet, en en variant l’intensité : par exemple sur la grappe de raison noir et sur le grain isolé. Votre travail terminé, posez votre œuvre par terre et passez une couche de fixatif.

 

Astuce : avant de fixer, jugez de l’effet général du tableau. Regardez-le dans un miroir : vous y apercevrez d’éventuels défauts

Produits conseillés

Canson® Mi-Teintes®


A lire aussi

Portrait de jeune fille au Pastel sec
Ce portrait est réalisé selon la technique du « partiel », un excellent moyen pour apprendre à maîtriser les jeux d’ombre, de lumière et de couleurs si caractéristiques du pastel.
Patrick Martin : « Chaque objet raconte une histoire »
Patrick Martin :  « Chaque objet raconte une histoire »
Styliste à ses débuts, Patrick Martin s'est ensuite tourné vers les métiers du social, au sein de différents services culturels. Aujourd’hui enseignant d’arts plastiques, il mène en parallèle sa propre démarche artistique.