logo canson
logo canson

Tutos, conseils artistiques et activités pour enfants

Jérémy Soheylian : « Montrer toute la richesse de notre patrimoine »

Twitter icon

Notez cet article

Dessin : Jérémy SoheylianJérémy Soheylian voulait être architecte. Finalement, sa passion pour le dessin l'a emporté. Amoureux du détail, ce jeune artiste sillonne les rues à la recherche d'une architecture à croquer.

 

Vous considérez-vous plutôt comme un architecte ou comme un artiste ?

Malgré mes cinq années d'études d’architecture, je ne suis pas parvenu à comprendre l'architecture contemporaine. Plus doué pour rendre compte de l'existant que pour inventer de nouveaux concepts, j'ai décidé de tout lâcher pour me lancer dans ma passion : le dessin. C'est en montrant la richesse de notre patrimoine que je souhaite aujourd'hui servir l'architecture.

 

Comment avez-vous appris à dessiner ?

En y passant beaucoup de temps ! C'est en reproduisant tableaux, esquisses et sculptures que j'ai sans doute le plus appris. J'ai également étudié l'histoire de l'art et multiplié les voyages d'étude en Italie et en France. Je déambule dans les rues, sans plan, à la recherche d'un détail qui me séduise.

 

Qui vous a transmis cette passion ?

J’ai eu la chance pendant mes études de rencontrer un architecte enseignant passionné de dessin, avec qui j’ai beaucoup appris. Deux peintres m'ont également beaucoup inspiré : les vénitiens Guardi et Canaletto. Canaletto dessinait beaucoup à l'encre, avec un trait d'une délicatesse absolue. Je l'ai beaucoup copié ! Des romanciers comme Victor Hugo ou Émile Zola m'ont aussi beaucoup apporté. Dans leurs romans, ils n'ont pas leur pareil pour mettre en scène l'architecture.

 

Vos dessins montrent un grand sens du détail. Comment faites-vous pour obtenir une telle finesse de trait ?

Par souci de rigueur, je ne dessine jamais au crayon mais directement à l'encre, à l'aide d'un stylo noir à pointe très fine ou de plumes de sections différentes. N'ayant aucun droit à l'erreur, je prends le temps de regarder mon modèle sous toutes les coutures avant de le dessiner. Je dessine donc lentement, mais avec beaucoup d'assurance. Et puis, je mise tout sur le dessin : la couleur, accessoire, peut être remplacée par des hachures. Quand j'utilise de l'aquarelle, je la dilue énormément et je m'en sers surtout pour rehausser l’ensemble.

 

Jérémy Soheylian a travaillé en agences d’architectures. Depuis 2008, il enseigne le dessin à l’École nationale supérieure d’architecture de Montpellier (Ensam). Il s’est également tourné vers l’édition, illustrant notamment pour le compte de la Cité de l’architecture et du patrimoine un livret d’exposition destiné aux enfants. Il travaille actuellement à la réalisation d’un ouvrage dédié au patrimoine architectural lyonnais (à paraître).

 www.jeremy-soheylian.fr

 

 

Dessin : Jérémy Soheylian

 

Dessin : Jérémy Soheylian

Dessin : Jérémy Soheylian

 

Produits conseillés

Canson® Art BookTM 180°


A lire aussi

Dessin d’architecture
Dessin d’architecture
Le dessin d’architecture est un travail d’observation et de rigueur. Il vous faudra être très attentif, et surtout patient !