logo canson
logo canson

Tutoriels et conseils artistiques

Gouache : Choisir son matériel

Twitter icon

Notez cet article

De nombreux supports  conviennent à la gouache, ses couleurs se déclinent à volonté… Docile et peu exigeante, la gouache ne réclame… qu’un peu d’eau fraîche pour exprimer toute sa richesse !

 

Gouache : Choisir son papier

1. Le papier

 

1.1. Le grammage

Tous les papiers destinés à l’aquarelle conviennent à la gouache. Vous pouvez aussi utiliser des papiers d’un grammage faible, d’au moins 200 g/m².

Pour éviter tout risque de gondolement, les papiers de moins de 300g/m² doivent être tendus, humides, sur une planche ou un châssis.

 

1.2. Blocs ou feuilles volantes ?

  • Les feuilles volantes sont indispensables pour les grands formats.
  • Les blocs de feuilles encollées : c’est le support idéal. Il suffit de détacher de l’ensemble l’œuvre terminée… et sèche !
  • Les blocs spiralés sont très pratiques pour les essais.

 

1.3. Le grain

Préférez un papier à grain fin, suffisamment lisse pour autoriser un travail précis, tout en retenant bien la peinture. Le grain satiné est réservé aux travaux minutieux et le gros grain aux effets intégrant sa texture grossière.

 

Gouache : Osez un papier coloréMémo 

Osez la couleur !

la différence de l’aquarelle, la gouache blanche existe ! Privilégier un papier coloré présente deux avantages :

  • L’œuvre terminée bénéficie d’un encadrement naturel.
  • La gouache étant opaque, les couleurs claires ressortent bien sur un papier teinté.

 

2. Les autres supports

 

La gouache s’adapte à toutes les surfaces non grasses : carton, bois, contreplaqué, etc. Employée sur des papiers artisanaux, elle autorise d’inépuisables variations.

 

Gouache : Choisir ses pinceaux

3. Les pinceaux

 

Tous les pinceaux destinés à l’aquarelle conviennent.

Si le must reste le poil de martre, on peut aussi employer du petit-gris » (écureuil) ou des pinceaux synthétiques de bonne qualité.

Quelques indispensables suffisent pour débuter : trois pinceaux ronds (fin, moyen et épais).

Complétez avec une brosse plate d’environ 1 à 1,5 cm de large.

 

Mémo : Peignez comme vous voulez !

Des instruments détournés produisent des résultats spectaculaires :

  • Brosse à dents : pour les projections de gouttelettes.
  • Peigne : pour les effets de vagues.
  • Éponge ou chiffon : pour les fonds très texturés.
  • Couteau à peindre ou cutter : pour les rayures.

 

Gouache : Choisir ses couleurs et sa palette

4. Les couleurs

 

Si l’on peut théoriquement recréer l’ensemble du spectre en mélangeant les trois couleurs primaires, mieux vaut débuter avec une douzaine de tubes, incluant un noir et un blanc. Les couleurs toutes prêtes seront toujours plus intenses que vos créations.Initiez-vous progressivement aux mélanges, et complétez votre palette en fonction de vos besoins.

 

5. La palette

 

Choisissez-la blanche pour bien voir les couleurs, en plastique ou en céramique. Pensez également aux godets séparés, qui permettent un nettoyage partiel en cours de travail, pour préparer de nouvelles couleurs.Une seconde palette, réservée aux mélanges, peut s’avérer utile.

 

6. Et aussi…

 

6.1. Les indispensables :

  • Un crayon à papier pour l’esquisse
  • Un crayon graphite pour les petits détails, difficiles à réaliser au pinceau
  • Une éponge, un chiffon doux
  • Un ou deux godets d’eau

 

6.2. Les « plus » des pros 

  • Un chevalet de table, à inclinaison variable, peut être utile pour réaliser des fonds même si la gouache se travaille le plus souvent à plat.
  • Fiel de bœuf : il rend possible l’adhérence sur une surface non poreuse… ou une couleur récalcitrante.
  • Gomme arabique : elle rend la gouache plus transparente et diminue les risques de craquelure dans les couches de peinture épaisses.
  • Vernis : il protège  vos œuvres et vous permet de donner une finition matte ou brillante à votre œuvre, selon vos envies.
  • Craies d’art  (fusain, pastels…) : à utiliser en association avec la gouache.

 

A lire aussi

Gouache : Les notions de base
Gouache : Les notions de base
La gouache se prête à toutes les audaces, autorise tous les rendus. C’est aussi la technique la plus facile à maîtriser… à condition de bien en comprendre l’esprit !
Gouache : Préparer et entretenir son matériel
Gouache : Préparer et entretenir son matériel
Bien que la gouache se travaille en couches successives sans limite de temps, mieux vaut laisser s’exprimer votre imagination en ayant tout votre matériel, prêt à l’emploi, à portée de main !


Produits conseillés

Canson® Imagine