logo canson
logo canson

Tutoriels et conseils artistiques

Encadrement : Préparer son matériel

Twitter icon

Notez cet article

La principale qualité d’un encadreur est son sens de l’organisation. Une préparation bien pensée vous aidera à ne rien oublier… et à réduire totalement le risque d’intervertir deux cartons dans le feu de l’action !

 

  1. Encadrement : Organiser son plan de travail

    Avant la séance

 

Organiser son plan de travail : incontournable !

 

  • Disposez vos instruments (règles, équerres, cutter, plioir, etc.) autour de votre support de coupe.
  • Éloignez ce qui relève du collage : support (en plexiglas ou en verre), plaque à glacis, buvards, rouleaux, pinceaux… et colle.
  • Préparez votre presse à l’avance : deux planches lisses (ou davantage si vous envisagez plusieurs travaux simultanés), poids et éventuellement serre-joints pour accentuer la pression.
  • Définissez toutes vos mesures avant de couper quoi que ce soit. Un seul conseil : visualisez ! Conservez devant vous une feuille précisant les dimensions de chaque élément ou, mieux, réalisez des patrons à taille réelle.
  • Réunissez les cartes et cartons nécessaires, classez-les par ordre d’utilisation.
  • Prévoyez éventuellement des séances à thème : découpe, collage, réalisation de lavis et de filets… Le mélange des genres augmente le risque d’erreur !

 

Encadrement : Soigner l’œuvre à encadrerSoigner l’œuvre à encadrer : au cas par cas

 

Sans opérer de véritable restauration, quelques actions simples rendront une partie de leur fraîcheur à des documents anciens ou abîmés.

  • Défroisser : ne repassez jamais un document ! Humidifiez-en le dos à l’éponge et mettez-le sous-presse entre deux buvards blancs. Autre méthode : badigeonnez-en le dos à la tylose diluée. Mettez-le sous presse deux heures encore humide, en intercalant une épaisseur de textile non-tissé entre le buvard et l’envers du document.
  • Dépoussiérer une gravure : roulez délicatement, au doigt ou au chiffon, des copeaux de gomme en poudre sur votre œuvre.
  • Doubler un document en mauvais état ou boucher un trou : encollez, à la tylose diluée, l’envers du document et un morceau de papier Japon. Collez délicatement ce dernier sur le document original, en chassant les bulles d’air à l’aide d’un buvard. Mettez sous presse trois heures entre deux épaisseurs de textile non-tissé ou de buvard.

 

Vieillir une gravure ou une photo

Utilisez de la terre pourrie (poudre naturelle très fine) ou, à défaut de la terre de Sienne, additionnée de deux pincées de talc. Saupoudrez le document, effleurez la surface pour unifier, soufflez pour chasser l’excédent.

 

Encadrement : Préparer la colle tylose

Préparer la colle tylose

 

Indissociable de l’encadrement, la tylose se présente en poudre et s’utilise additionnée d’eau. Selon le degré de dilution, vous l’obtenez :

  • gélifiée (pour la tension des œuvres) : mélangez 1/3 de colle avec 1/3 d’eau très chaude (70° minimum), ajoutez 1/3 d’eau froide et battez ;
  • diluée (pour les détrempes) : ajoutez de l’eau froide à une portion de gel et remuez énergiquement jusqu’à l’obtention d’un liquide fluide.

 

 

Le bon geste : Une colle 100 % artisanale et bio !

 

Préparez vous-même votre colle, c’est plus économique ! C’est simple : utilisez de la farine de blé ! Versez 1 verre de farine dans une casserole.

  • Ajoutez 1 cuillère à soupe de sucre, mélangez.
  • Ajoutez 1 verre d’eau.
  • Mélangez délicatement, à feu doux, jusqu’à obtenir une pâte crémeuse et sans grumeaux.
  • Vous devez pouvoir étaler votre colle facilement au pinceau brosse : ajoutez de l’eau si elle est trop épaisse. Laissez refroidir.
  • Conservez 2 ou 3 jours au frigo.

Elle remplace aisément la colle vinylique. Mais attention : elle jaunit avec le temps et n’offre aucune protection contre les moisissures.

 

  1. Pendant la séance

 

  • Même si votre encadrement est minuscule et votre plan de travail très grand, conservez sur votre table le seul carton que vous comptez travailler. Personne n’étant à l’abri d’un coup de cutter malencontreux, rangez les autres pièces.
  • Remisez les chutes à part (susceptibles de troubler l’équilibre d’une règle). Ne les jetez pas : elles seront presque toujours réutilisables, pour confectionner des sous-cartes… ou des cales !
  • Vérifiez régulièrement la propreté de vos plans de travail. Si, pour couper vos baguettes, vous utilisez une boîte à onglet (outils vous permettant de faire de parfaites découpes d’angle droit ou à 45°), n’oubliez pas de retirer la sciure.
  • Préservez au maximum l’œuvre et le verre jusqu’au montage final du paquet

 

Produits conseillés

Canson® Carton de fonds


A lire aussi

Encadrement : Entretenir son matériel
Encadrement : Entretenir son matériel
Nettoyez pinceaux et rouleaux, essuyez vos surfaces de travail, rangez votre travail en cours d’élaboration et conservez la colle tylose.
Encadrement : Le biseau anglais
Encadrement : Le biseau anglais
Technique traditionnelle de l’encadrement, le biseau anglais est facile à réaliser. Ce biseau, également appelé biseau à 45 °, convient à tous les types d’images. Il donnera à votre déco un charme classique et élégant. Une valeur sûre : photos, dessins, aquarelles et autres seront parfaitement mis en valeur !