logo canson
logo canson

Tutos, conseils artistiques et activités pour enfants

Découvrir Notre Dame de Paris, la cathédrale gothique par excellence.

Twitter icon

Notez cet article

Monument emblématique de la ville de Paris, Notre Dame de Paris est une cathédrale gothique par excellence.

Travailler sur la structure et les particularités de la cathédrale Notre Dame de Paris permet notamment d'utiliser de manière concrète les notions géométriques acquises, mais également d'approcher la technique de création d'un vitrail. Un art séculaire qui aborde la mise en scène des couleurs et leur complémentarité.

 

Période historique :  Le Moyen-Âge. 1163 - 1250

 

La cathédrale Notre-Dame de Paris, est la cathédrale de l’archidiocèse de Paris, en France. Elle est située dans l'est de l’île de la Cité, dans le 4e arrondissement de Paris.

Sa façade occidentale domine le parvis Notre-Dame - place Jean-Paul-II. Depuis sa construction la cathédrale est un des monuments les plus emblématiques de Paris. Elle est restée longtemps plus haute construction de la ville.

A la fois édifice religieux et culturel, elle a souvent été au cœur de l’histoire de France, et elle est aujourd'hui le monument le plus visité de Paris et de toute l'Europe.

 

 

 

Contexte et analyse de l'œuvre

 

Le contexte

Au Moyen-Âge, on assiste à un bouleversement dans la société française qui cherche à s'élever tant socialement que spirituellement. Les villes prennent de l'ampleur et acquièrent un nouveau statut économique, religieux et politique.

Dans le Nord de la France plus particulièrement, les évêques cherchent à montrer leur supériorité en essayant de construire des cathédrales toujours plus belles, toujours plus hautes. Et les bâtisseurs de l'époque doivent donc rivaliser d'ingéniosité pour satisfaire cette demande de démesure avec des innovations techniques. C'est ainsi que le style gothique fait son apparition avant de se diffuser dans toute l'Europe.

En rupture avec le style roman qui le précède, le gothique favorise les larges baies pour inonder de lumière l'intérieur des églises et s’élever plus haut avec légèreté, renforçant plus que jamais le lien entre Dieu et les hommes.

 

L'analyse de l'œuvre

1. En termes de forme
Notre Dame de Paris est une cathédrale gothique relativement massive. Sa façade principale se découpe en trois parties horizontales qui s'élancent vers le ciel en se rétrécissant afin de donner un véritable effet de perspective.
Cette façade est réalisée à partir de figures géométriques simples :
- Le carré, qui symbolise l'espace limité créé par l'homme
- Le cercle qui représente l'absence de limites, une forme sans début ni fin, tout comme peut l'être l'image de Dieu.

2. En termes de technique
Pour construire toujours plus haut et plus grand, il a fallu bon nombre d'innovations technologiques.
Tailleurs de pierres, sculpteurs, charpentiers, maçons, verriers… Tous ont mis leurs compétences en commun pour inventer un nouveau style. Ainsi, les croisées d'ogives répartissent mieux le poids de la voûte sur un réseau de petites colonnes et de nervures rassemblées en faisceaux. Cet ensemble est équilibré par un système qui soulage les murs : les arcs-boutants. Ce sont ces mêmes arcs-boutants qui permettent de réaliser de grandes ouvertures et de poser des vitraux sans que toute la structure ne s'écroule.
Et pour que les pierres des cathédrales soient protégées de la pluie, des gargouilles qui s'avancent dans le vide sont placées à l'extrémité des gouttières.

3. En termes de signification
À l'époque de l'édification de Notre Dame de Paris, une grande majorité des fidèles ne sait pas lire. Les tableaux des églises, les bas-reliefs ou les statues servent donc de "professeurs" pour expliquer la religion. Par exemple, sur la façade ouest de Notre Dame de Paris, le portail central représente la scène du Jugement dernier. Jésus accueille tous ceux qui arrivent au Paradis, accompagnés par des anges et même ceux qui finiront en Enfer, poussés par des démons.

4. En termes d'usage
Au XIIIème siècle, Maurice de Sully, alors évêque de Paris décide de construire une nouvelle cathédrale à la place de la basilique Saint-Étienne. Il est aidé par le roi Louis VII. Il aura fallu 87 ans pour construire l'ensemble du bâtiment, mais il faudra attendre 1363 pour que les derniers travaux soient totalement achevés car entre temps, certaines parties romanes ont laissé place au style gothique.
La cathédrale Notre Dame de Paris est encore aujourd’hui un lieu de culte catholique, symbole fort du lien indéfectible entre le Ciel et la Terre.

 

1 - Les objectifs pédagogiques : enfants de 2 à 6 ans

 

Matériels :

 

 

 

Les objectifs :

  • Travailler la motricité fine (découpage, collage)
  • Mieux diriger son feutre : apprendre à cerner une forme

 

Le mode opératoire

Pour vous inspirer, n'hésitez pas à faire une recherche préalable sur Internet. Vous trouverez de nombreux modèles.

Remettez une photocopie de votre fenêtre aux enfants et invitez-les à créer leur vitrail. Pour cela, mettez à leur disposition différents papiers de couleur et suggérez-leur de découper des formes, puis de les coller à l’intérieur de la fenêtre. Une fois les collages réalisés, demandez à vos élèves de cerner les formes au feutre noir pour recréer l’aspect des vitraux de l’époque.

 

2 - Les objectifs pédagogiques : enfants de 7 à 11 ans

 

Matériels :

 

 

Les objectifs :

  • Mise en application des notions de géométrie
  • Apprentissage du compas

 

Le mode opératoire :

Proposez aux enfants de réaliser leur propre rosace, élément clé de l’art gothique !

Pour les inspirer, faites circuler dans la classe plusieurs visuels de rosaces issues de différentes sources (Internet, l’église de votre village…).

Proposez aux plus âgés de travailler à la conception même de la rosace : invitez-les à tracer un grand rond à l’aide d’un compas sur une feuille de papier de couleur, puis d’évider la zone en découpant le rond. Demandez aux enfants de découper une forme carrée de taille supérieure au rond évidée, dans un papier vitrail de leur choix, puis de la scotcher ou coller à la feuille par derrière.

Proposez aux enfants de délimiter les différents secteurs et zones de la rosace, puis habiller chaque zone par le biais de papier vitrail découpé à la forme, que les élèves colleront sur la base vitrail « de fond » déjà en place.

Faire utiliser un compas aux plus jeunes comporterait sans doute trop de risque, aussi il est préférable de travailler à partir de photocopies de rosaces, sur papier de couleur.

Vous pouvez également enrichir l’exercice en proposant aux élèves de réaliser ensemble une scène (le repas d’une famille, la récolte des blés…) afin de créer une rosace figurative de grand format.

 

 

Astuce :

Cette fiche vous inspire ? Nous vous proposons de continuer l’aventure ! Pour se faire Canson vous invite à mettre en valeur la ou les réalisation(s) de vos élèves et à les partager avec notre communauté. Qu’importe le sujet, nous serons ravis de découvrir votre créativité ! Dans ce cas, vous pouvez simplement nous contacter à l’aide du formulaire contact.

Produits conseillés

Canson® Iris Vivaldi


A lire aussi

Découvrir l'univers des "Nanas" de Niki de Saint Phalle.
Avec cette fiche, découvrez l'univers des "Nanas" de Niki de Saint Phalle. Ces poupées, qui respirent la joie de vivre et la liberté, et aux différentes postures sont un défi aux lois de l'anatomie et de la pesanteur.