logo canson
logo canson

Tutos, conseils artistiques et activités pour enfants

Découvrir la technique du quilling (ou paperolles)

Twitter icon

Notez cet article

Cette activité sera parfaite pour faire découvrir aux enfants cet art ancestral qu'est le Quilling. Grâce à ces bandes de papiers roulés, ils réaliseront des œuvres toutes plus originales les unes que les autres !

 

Matériel : 

 

  • Bandes colorées de papiers lisses Canson® Vivaldi® (120 g/m² ou 240 g/m²) de 35 x 0,5cm
  • Bâtonnet à Qulling (ou à défaut, un cure-dents)
  • Vernis-colle
  • Ciseaux
  • Cutter
  • Tapis de découpage

 

 

 

 

 

 

Qu’est-ce que le Quilling ?

 

Le quilling, également appelé paperolle ou papier roulé, peut se décrire comme un artisanat.

Cet art très ancien consiste à réaliser des décors confectionnés à l’aide d’étroites bandelettes de papiers, enroulées sur elles-mêmes.

En assemblant les éléments ensemble, on obtient de magnifiques décors en 3 dimensions.

 

L'origine du Quilling

 

Autrefois, l’axe central de la plume des oiseaux (à savoir, le Rachis) était utilisé pour enrouler les bandelettes de papier. C’est pour cette raison que le mot quilling a pour origine le mot « quill » en anglais qui veut dire « plume ».

L’origine de cet art également appelé « filigrane en papier » remonte au IIème siècle en Chine, avec l’invention du papier et de l’Origami.
Dès le XVème siècle et au début de la Renaissance, les religieuses Françaises et Italiennes ont commencé à utiliser la paperolle pour imiter les filigranes d’or et d’argent des orfèvres.
Les motifs réalisés selon cette technique étaient alors assemblés pour décorer les reliques de Saints. Ils étaient ensuite placés dans un cadre sous verre.
Les dames de la haute société se sont approprié cet art largement enseigné dans les écoles pour en faire un loisir.

Par la suite, les colons ont exporté cet art vers l’Amérique, le laissant peu à peu disparaître.
C'est au XXème siècle aux États-Unis grâce notamment à la mécanisation du papier que le paperolle est réapparu.
Les techniques avaient alors beaucoup évolué. La plume qui permettait d’enrouler les petites bandelettes de papier a laissé place à des outils plus pratiques et la découverte du carton a permis de réaliser de nouvelles formes en volume.

Le paperolle, un art accessible à tous

 

A première vue, le paperolle semble être un art difficile et précis. Pourtant, il n’est pas si compliqué qu’il en le paraît. En effet, les matériaux utilisés sont simples d’utilisation et faciles à dénicher.

Si l’utilisation de l’appareil à quilling est préférable, le cure-dent peut également être utilisé.

Finalement, la complexité de cet art est de savoir être patient !

Les matériaux : 1- Bâtonnet à quilling

 

C’est un appareil pour papiers roulés qui possède une tige métallique.

Son extrémité, fine et fendue permet d’y coincer les bandes à enrouler. Le bout de l’outil étant assez épais, il permet de laisser de l’espace lors de l’enroulage du papier.

A défaut, vous pouvez utiliser un cure-dents ou une aiguille.

 

Les matériaux : 2- Bandes de quilling

 

Le matériel principal du paperolle est le papier.

Vous pouvez acheter les bandes préfabriquées, ou vous pouvez aussi les faire vous-même en utilisant des papiers Canson® Vivaldi® (120 g/m²) 50 x 70cm ou Colorline® (150 g/m²) 50 x 70cm. On utilise en général des bandes de largeur 3 à 5 mm.

De temps en temps, vous pouvez avoir besoin de bandes de 1 cm pour les œuvres en volume.

Préparation des bandes :

Découpez la feuille colorée en deux pour qu’elle soit aux dimensions 50 x 35cm.
Sur un tapis de découpage, placez la feuille colorée. Nous vous conseillons d’utiliser la règle en acier pour découper des bandes droites.
Faites un trait tous les 3 à 5 mm de chaque côté du papier.
Placez la règle en acier de manière à ce que les bandes soit régulières et maintenez appuyé pour qu’elle ne glisse pas. Découpez la feuille au cutter.

Les matériaux : 3- Vernis-colle

 

L’avantage du vernis-colle est qu’il est complètement transparent après séchage.

Pour un travail propre, il est important d’utiliser la colle en petite quantité.
C’est pour cette raison que nous vous conseillons d’utiliser le cure-dents pour les collages.
Plongez le bout du cure-dents dans la colle et appliquez-le minutieusement sur la partie à coller.

 

 

 

 

Les principales formes : Rouleau serré

 

Prenez une bande dans votre main entre le pouce et l’index et un appareil à quilling / un cure-dents dans l’autre main. Maintenez le bout du papier contre le cure-dent ou dans la fente si vous utilisez l’appareil et commencez à l’enrouler.

Vous pouvez rencontrer des difficultés lors de l’enroulage. Pas de panique ! Vous vous habituerez rapidement.
Lorsque vous avez enroulé entièrement le papier, enlevez soigneusement l’appareil.

Plongez le bout d’un cure-dents dans la colle, mettez un peu de colle au bout de la bande et collez.

Les principales formes : Cercle lâche

 

Enroulez la bande comme le cercle serré, mais avant de coller son bout desserrez jusqu'à ce que le rond parvienne au diamètre désiré, collez son extrémité.

 

 

 

Les principales formes : Cercle ouvert

 

Enroulez la bande comme le rond serré, ne collez pas son bout. Pour que la bande ne s’ouvre pas entièrement, appuyez bien.

 

 

 

Les principales formes : Œil ou navette

 

Après avoir fait un cercle lâche, pincez les deux bouts en appuyant avec l’index et le pouce.

 

 

 

Les principales formes : Goutte

 

Faites un rond lâche et collez son bout. Pincez l’une des extrémités du rond pour former une goutte.

 

 

 

Les principales formes : Virgule

 

Après avoir réalisé la goutte, arrondissez un coté en appuyant avec votre doigt sur l’un des côtés de la goutte.

 

 

 

Les principales formes : Navette courbée

 

Après avoir réalisé la forme de l’œil, appuyez sur les deux extrémités dans des directions opposées pour donner la forme indiquée sur l’image.

 

 

 

Les principales formes : Demi-cercle

 

Après avoir fait un cercle lâche, aplatissez l’un des côtés.

 

 

 

 

Les principales formes : Croissant

 

Préparez d’abord un demi-cercle. Puis, courbez dans le même sens les deux extrémités.

 

 

 

Les principales formes : Triangle

 

Partant de la forme du cercle lâche, pincez en même temps trois points à intervalles réguliers.

Utilisez le pouce et l'index de chaque main, pour les deux pointes des bases, puis ramenez vos deux indexes l'un contre l'autre afin de former la dernière pointe.

 

 

Les principales formes : Carré

 

Faites un cercle lâche, puis réalisez une navette. Formez ensuite deux autres pointes puis écartez pour réaliser le carré.

 

 

 

Les principales formes : Patte de canard

 

A partir d’un cercle lâche, pincez un bout pour donner la forme de la goutte. En poussant le bout pointu de la goutte vers le bas, pincez les deux bouts pour donner la forme de la patte.

 

 

 

Les principales formes : Flèche

 

A partir de la forme d’un triangle, pliez la base en deux et pincez.

 

 

 

 

Les principales formes : Cœur

 

Pliez la bande de papier en deux. Enroulez chaque extrémité en les ramenant l’une vers l’autre. Mettez de la colle à la jonction des deux boucles.

 

 

 

Les principales formes : Bélier ou boucle en V

 

Comme pour le cœur, pliez la bande en deux. En roulez les deux bouts vers l’extérieur et laissez les boucles lâches.

 

 

 

Exemple de création

 

Vous pouvez créer des œuvres différentes en consultant les exemples ci-dessus.

En assemblant ces formes, vous pouvez produire des dessins, des cartes, des boites, des cadres, et bien d’autres œuvres en volume !

 

 

 

Astuce :

Cette fiche vous inspire ? Nous vous proposons de continuer l’aventure ! Pour se faire Canson vous invite à mettre en valeur la ou les réalisation(s) de vos élèves et à les partager avec notre communauté. Qu’importe le sujet, nous serons ravis de découvrir votre créativité ! Dans ce cas, vous pouvez simplement nous contacter à l’aide du formulaire contact.

Produits conseillés

Canson® Iris Vivaldi


A lire aussi

Réaliser une carte d'anniversaire à l'aide de la technique du quilling
Cette fiche est réalisée selon la technique du Quilling (ou paperolles). Les enfants vont apprendre à créer leur propre carte d’anniversaire.