logo canson
logo canson

Tutos, conseils artistiques et activités pour enfants

Choisir son papier pour l'Edition d'art

Twitter icon

Notez cet article

La production d’estampes ou la réalisation d’un livre d’artiste nécessite avant tout un papier bien dimensionné.

 

Edition d'art : Choisir son papier

1. Les principales caractéristiques des papiers pour l’édition d’art

 

  • La fabrication

La plupart des papiers destinés à l’édition d’art sont fabriqués à l’ancienne, sur forme ronde. 100 % coton ou présentant une proportion élevée de ce matériau naturel, ils sont collés sans acide, et éventuellement pourvus d’une réserve alcaline pour garantir une longévité maximale.

 

  • La couleur

Les papiers classiques sont traditionnellement blancs, naturels ou non. Certains modèles sont désormais proposés aussi en diverses teintes neutres : vanille, ocre clair, gris et même en noir.

 

  • Le grammage

Il traduit l’épaisseur du papier et s’exprime en grammes par mètre carré. L’édition d’art apprécie les supports présentant une bonne « main », c'est-à-dire d’un grammage compris entre 200 et 300 g/m² mais suffisamment épais.

 

  • Le format

Divers formats existent, depuis 50 x 65 cm (format Raisin) ou 56 x 76 cm (Jésus)… jusqu’à 120 x 160 cm. À noter : les livres sont imprimés sur de grandes feuilles, repliées et coupées pour former un « cahier ».

 

  • La texture

La plupart des papiers destinés à l’édition d’art sont lisses ou à grain fin. Certains présentent une texture différente sur chaque face.

 

  • Pour résumer…

Un papier d’édition d’art doit être très résistant. C’est pourquoi il se caractérise aussi par :

- Le traitement de sa surface : pour accepter l’impression.

- Sa compressibilité : pour pouvoir supporter la mise sous presse.

- Sa résistance au temps (la norme de conservation ISO 9706 étant le standard requis).

- Sa bonne tenue au mouillage (en gravure, le papier est plongé pendant environs une heure dans l’eau pour le rendre mou).

 

Edition d'art : Quel papier pour quel usage ?

2. Quel papier pour quel usage ?

 

  • Gravure en creux ou en relief

- Taille douce : papiers « édition », « gravure » ou vélins. Les techniques à l’acide (comme les eaux fortes) exigent un support dépourvu de fibres de bois.

 

  • Impression à plat

- Lithographie : différents vélins,  papier spécial gravure.

- Sérigraphie : papier fabriqué sans colle et absorbant facilement l’encre.

- Reliure : papier vergé.

Sans oublier l’indispensable papier buvard neutre pour le séchage de des estampes.

Produits conseillés

Canson® Edition


A lire aussi

Les notions de base de l'Edition d'Art
De l’estampe au livre mêlant images et textes choisis, l’édition d’art est multiple. Elle repose toujours sur un travail soigné, recourant le plus possible aux techniques traditionnelles.