logo canson
logo canson

Tutos, conseils artistiques et activités pour enfants

Choisir ses auxiliaires pour peindre à l’acrylique

Twitter icon

Notez cet article

De nombreux auxiliaires conçus spécialement pour la peinture acrylique vous permettent de jouer avec son étonnante capacité à se métamorphoser. Check-list !

 

Acrylique - les médiums

1. Les médiums

 

L’acrylique, d’infinies possibilités plastiques… surtout si vous la travaillez avec des médiums. Allez, essayez-les !

  • Le médium pour glacis : laiteux au sortir du tube, il devient transparent en séchant. Vous pouvez :

- l’appliquer au pinceau sur une surface déjà peinte pour créer l’effet d’un voile ;
- le mélanger à la couleur pour renforcer sa transparence et créer des glacis.

  • Le médium acrylique en gel : plus épais que le précédent, il rend les couleurs plus transparentes. Vous obtiendrez des empâtements riches et très denses. Atout indéniable : il sèche très vite !
  • Le médium en pâte acrylique : c’est le médium le plus épais. Diluez-le à l’eau, ses propriétés adhésives demeurent. Il est utilisé pour les empâtements très lourds.
  • Les retardateurs : liquides ou gélifiés, ils permettent de ralentir le temps de séchage de la peinture. Utilisez le gel pour créer des effets de texture par impression ou par empâtements.

 

2. Les vernis

 

Pour protéger votre œuvre une fois sèche, pensez à la vernir.

  • Pour les petits formats, préférez un vernis acrylique brillant : il résiste à l’eau et aux éraflures. Il fait merveilleusement ressortir l’éclat des couleurs.
  • Pour les grands formats, choisissez un vernis acrylique mat : car une grande surface brillante réfléchira la lumière de manière inégale.

 

Astuce : Votre Vernis « sur mesure »

On peut mélanger les vernis mat et brillant de mêmes types entre eux dans toutes les proportions jusqu'à obtention du degré de brillance souhaité.

 

Acrylique - les charges

3. Les charges

Les remarquables propriétés adhésives de la peinture acrylique vous permettent de modifier sa texture et son aspect. Jouez les apprentis sorciers en lui ajoutant toutes sortes de charges. Pâtes acryliques prêtes à l’emploi ou mélanges maison : lancez-vous !

 

  • Le marbre en grains : en différentes épaisseurs, de la poudre fine au sable à gros grains. C’est une charge lourde : vous devez la mélanger avec une dose importante d’agglutinant, généralement de la peinture acrylique blanche.
  • Le sable de rivière : une texture irrégulière et originale à ramasser au fil de l’eau. Avant de l’utiliser, lavez-le soigneusement pour le débarrasser de tous résidus organiques.
  • La sciure de bois permet l’application d’empâtements très épais.

 

A lire aussi

Choisir ses accessoires pour peindre à l’acrylique
Choisir ses accessoires pour peindre à l’acrylique
Palette et chevalet, deux indispensables auxquels il faut penser !
Préparer son matériel acrylique
Préparer son matériel acrylique
Simple d’utilisation, la peinture acrylique nécessite tout de même un minimum de préparation ! Quelques conseils avant de commencer.