logo canson
logo canson

Tutoriels et conseils artistiques

Choisir les accessoires pour peindre à l’huile

Twitter icon

Notez cet article

IN-CON-TOUR-NABLES, la palette et le chevalet ! Prenez le temps qu’il faut pour bien les choisir, vous les côtoierez un certain temps…

 

Huile : Choisir sa palette

1. La palette

 

Une palette pour peinture à l’huile doit être plate, en bois huilé et de la forme que vous préférez…

  • Gaucher ou droitier ? Cette différence a son importance. Sachez qu’un gaucher tient sa palette avec la main droite. Et inversement. Vous trouverez des palettes pour les deux : vous reconnaîtrez cette différence à l’emplacement du trou pour le pouce, qui se trouve du côté de l’encoche où vous tenez les autres doigts.
  • Se sentir bien avec sa palette est primordial, alors n’hésitez pas à prendre la pose avant de choisir : mettez votre pouce dans l’orifice et courbez vos doigts sur l’encoche, prenez appui sur votre avant-bras. Dans cette position, vous devez vous sentir à l’aise.
  • Ni trop petite, ni trop grande ! Dans le premier cas, vous n’aurez que peu de place pour faire vos mélanges. Dans le second, elle risque d’être trop lourde et de vous fatiguer pendant le travail.

 

2. La boîte de peintures à l’huile

 

Vides ou fournies avec toute une sélection de couleurs et de pinceaux, les boîtes vous permettent de ranger vos peintures, de les conserver et de les transporter.

  • La taille et la qualité varient d’un modèle à l’autre : fonctionnez au coup de cœur !

 

Huile : Choisir son chevalet

3. Le chevalet 

 

Le must lorsque vous commencez à acquérir une certaine expérience. Il en existe trois types : le chevalier d’atelier, le chevalet d’étude et le chevalet de table. Avant de vous en procurer un, posez-vous quelques questions :

  • Est-ce que je peins plutôt sur grand ou petit format ?
  • Est-ce que je préfère travailler debout ou assis ?
  • Est-ce que j’ai suffisamment d’espace ?

 

À partir de là, sachez que :

  • Les chevalets d’atelier prennent généralement de la place : les plus grands mesurent environ 1,80 m, sachant que vous pouvez régler hauteur et inclinaison. Idéal pour les amateurs de grands formats, qui aiment travailler debout et disposent d’un atelier ou d’une pièce dédiée à leur passion.
  • Les chevalets de table ou de bureau très peu encombrants, ils ne dépassent pas 60 cm. À privilégier si vous manquez d’espace.
  • Les chevalets d’étude ou de campagne sont parfaits si vous aimez peindre en plein air : ils pèsent moins de 2,5 kg et possèdent des pieds télescopiques réglables. Attention : le manque de stabilité est leur plus grand défaut.

 

4. Et aussi

 

  • Un crayon à papier ou un fusain pour l’esquisse.
  • Une éponge, un chiffon doux, un rouleau d’essuie-tout.

 

A lire aussi

Choisir son support pour peindre à l’huile
Choisir son support pour peindre à l’huile
Dans votre imaginaire, peinture à l’huile rime avec toile ? C’est vrai ! La toile est aujourd’hui le support le plus habituel. Un conseil : ne vous limitez pas !
Nettoyer et entretenir son matériel pour peindre à l'huile
Nettoyer et entretenir son matériel
Les matériels et matériaux pour la peinture à l’huile sont précieux ! À chaque utilisation, il est indispensable de procéder à un nettoyage complet et soigné.