logo canson
logo canson

Tutoriels et conseils artistiques

Apprendre l’aquarelle en 6 étapes

Twitter icon

Notez cet article
3

Paysage, nature morte ou portrait… plus que la technique, c’est votre interprétation, à travers le choix des couleurs et la composition, qui fera la différence. 6 étapes-clés pour vous aider à réaliser une aquarelle.

 

1. Le choix du sujet

 

  • Vous débutez ? Optez pour des sujets simples, vous éviterez de vous perdre dans les détails : un verre, un fruit, un bouquet de pâquerettes, etc. Rien ne sert de vous lancer trop tôt dans l’abstrait
  • Travaillez plutôt d’après photographie que d’après modèle vivant. Vous pourrez reprendre votre œuvre à tout moment, sans contrainte de temps ni de météo. Pour plus de facilité, pensez à photocopier votre photo en l’agrandissant.
  •  Envie de prendre l’air ? L’aquarelle est une des techniques qui se prête le mieux au nomadisme ! En extérieur, un horizon lointain ou le détail d’un reflet suffisent à donner vie à votre tableau. Mais attention, ne peignez que ce qui se trouve dans votre champ de vision, sans tourner la tête de droite à gauche.

 

Astuce : En été, installez-vous à l’ombre pour éviter que le papier blanc ne vous éblouisse !

 

2. L’observation du sujet

 

Prenez le temps de la réflexion et de l’observation, posez-vous un maximum de questions.

  • Stimulez votre créativité en vous focalisant sur les jeux de couleurs, les différentes nuances et leurs variations : quelle est la tonalité générale du sujet ? Quelle impression générale cherchez-vous à retranscrire ?
  • Observez les ombres et la façon dont se propage la lumière.

 

Aquarelle - la composition du tableau

3. La composition du tableau 


  • Plus que les règles géométriques, c’est votre sens de l’équilibre qui doit vous guider. Cherchez toujours la meilleure mise en page possible, en ayant à l’esprit qu’un petit sujet dans un trop grand format donne une sensation de vide et que l’inverse créé une sensation d’étouffement. 
  • Pensez à inclure les ombres portées : placez votre sujet de telle manière qu’elles animent le tableau sans déséquilibrer la composition.
  • Ne cherchez pas à remplir à tout prix votre surface de papier : isolé sur fond blanc, votre sujet peut gagner en élégance.

 

4. Le dessin préparatoire

 

Rares sont les artistes qui se lancent sans effectuer la moindre esquisse préparatoire ! Tracez d’abord légèrement les grandes lignes au crayon : c’est lors de la mise en couleur que vous ajouterez au besoin quelques détails.

  • Votre trait doit être très léger : en aquarelle, dès la première couleur passée, le crayon est fixé et ne peut être gommé. Un tracé trop épais salira vos teintes.
  • Si votre esquisse ne vous satisfait pas, ne gommez pas. Reprenez directement le tracé ou recommencez.

 

Astuce : vous n’avez jamais dessiné et craignez de vous jeter à l'eau ? Utilisez un papier calque pour reporter sur le papier les contours du sujet.

 

Aquarelle - La mise en couleur

5. La mise en couleur 


​La technique humide exige que le maniement du pinceau soit le plus sûr possible, les erreurs étant délicates à rattraper.

  • Ayez le geste ferme, quitte à déborder légèrement des différentes zones du dessin préliminaire.
  • Travaillez rapidement, car l’aquarelle sèche vite.
  • Exercez-vous encore et encore, pour explorer toutes les possibilités offertes par votre palette !

 

6. Ajout des détails

 

L’objectif de cette dernière étape est double : renforcer la présence de certains éléments et donner plus de corps à votre œuvre.

  • Rehaussez les éléments du premier plan
  • Travaillez avec des couleurs peu diluées.

 

A lire aussi

Les notions de base pour peindre à l’aquarelle
Les notions de base pour peindre à l’aquarelle
Qu’est-ce qu’un lavis ? Qu’est-ce que la technique « humide sur humide » ou « humide sur sec » ? Quand les utiliser ? Tour d’horizon des notions à connaître avant de vous lancer.
Les couleurs aquarelle et la dilution de l’eau
Les couleurs aquarelle et la dilution de l’eau
L’eau est indissociable de l’aquarelle : c’est elle qui donne aux pigments leur légèreté et leur luminosité. Maîtriser la dilution de l’eau et ses effets sur les couleurs est l’une des principales difficultés.


Produits conseillés

Canson® Montval®