logo canson
logo canson

Tutoriels et conseils artistiques

Aline Grasset-Bizot : « Dessiner à partir du vivant »

Twitter icon

Notez cet article

Aquarelle - Aline Grasset-BizotAline Grasset-Bizot n'est venue à la peinture qu'à 35 ans. Après avoir beaucoup exposé, elle donne aujourd'hui des cours en atelier.

 

Vous êtes juriste de formation. Comment avez-vous découvert la peinture ?

J'ai toujours aimé dessiner, mais je n'avais pas conscience de mes capacités. Ma passion est revenue le jour où mes enfants m'ont demandé de leur créer des coloriages ! Pendant trois ans, j'ai participé à des ateliers afin d'acquérir la technique, puis j'ai exposé. Tout était prêt en moi : il ne manquait plus que l'étincelle ! Par ailleurs, je me suis aperçue que grâce à la peinture, je parvenais à régler mes problèmes personnels. Je me suis donc formée à la relation d'aide, avant de créer ma propre méthode de coaching par l’art.

 

Quelles sont vos principales sources d'inspiration ?

J'adore dessiner un corps nu à partir du vivant. Mais la nature, le portrait et les scènes de vie m'attirent également. J'ai commencé par le figuratif. Aujourd'hui, je peins davantage de tableaux mi-figuratifs, donc avec une dose d'abstrait : je pars d'une image, puis je laisse mon imagination travailler sur cette mise en scène.

 

Dans vos tableaux, vous aimez marier les techniques. Comment y parvenez-vous ?

La transparence de l'aquarelle est apportée par le glacis, la douceur du pastel apparaît dans mon utilisation du flou et la texture de l'huile se retrouve dans le fait que j'utilise beaucoup de matière et que je peins aussi au couteau. De même, quand je travaille à l'aquarelle, j'utilise à la fois la technique du papier mouillé pour donner du rêve au tableau, et les rehauts sur papier sec pour faire un focus sur une partie du sujet. J’aime aussi « flouter » afin que le sujet communique avec le fond.

 

Pourquoi l'aquarelle vous est-elle si chère ?

L’aquarelle m'apporte un sentiment de liberté et d'authenticité. L'eau est fluide, mouvante : il lui arrive de conduire les pigments là où l'on ne s'y attend pas. La richesse d'un bon aquarelliste est de savoir rebondir, par exemple en transformant un « accident » en heureux hasard : « comment vais-je intégrer cette vilaine tache de peinture à mon tableau ? » Là est aussi la créativité !

 

Aline Grasset-Bizot donne des cours de techniques picturales (huile, acrylique, pastel, aquarelle, dessin, portrait…). Elle organise également des séances individuelles d’art-coaching pour apprendre à ses clients à se connaître et à retrouver confiance en eux.

Elle a obtenu de nombreux prix : 1er prix du conseil régional d’Aquitaine (Hourtin 1996), diplôme d’honneur d’aquarelle (1999 Merignac), Grand Prix du salon de Vouvray (2002), Prix du conseil général d’Indre et Loire-Médaille d’or (Tours, 2006), etc.

www.alinegrassetbizot.com

 

Aquarelle - Aline Grasset-BizotAquarelle - Aline Grasset-Bizot

Produits conseillés

Canson® Moulin du Roy®


A lire aussi

Monique Laborie : « Capter l’essence même d’un pays »
Monique Laborie : « Capter l’essence même d’un pays »
Au fil de ses voyages, Monique Laborie couche sur le papier les scènes de vie qui frappent son regard d’artiste. Après avoir abandonné la peinture pendant plusieurs années, elle a été rattrapée par sa passion en découvrant l’aquarelle.